шаблоны joomla

Interview publiée dans le blog de Malik, interne en médecine - le 04.01.2014

Emilie Hutt, interne en oncologie

M.M : Bonjour Emilie, quelle spécialité as-tu choisi d’exercer et pour quelles raisons ?

E.H : J’ai choisi l’oncologie et plus précisément l’oncologie médicale à Lille car c’est une spécialité extrêmement riche à la fois sur le plan scientifique et sur le plan humain.
C’est une spécialité en pleine transformation, de plus en plus complexe, notamment avec le développement des thérapies ciblées. Il faut se mettre à jour en permanence donc on ne s’ennuie jamais.
De part la gravité de la maladie, la fréquence des consultations et la nécessité de suivi au long cours, il se crée une relation très forte avec le patient.

M.M : Quelle est la maquette de ta spécialité ?

E.H : 10 semestres dont 4 en cancérologie, un en radiothérapie et un en hématologie. Les 4 stages libres sont le plus souvent effectués en cancérologie avec parfois un en médecine interne, pneumo, réanimation…
Plus ou moins un master 2, très fortement recommandé à Lille.

M.M : Pourrais-tu nous décrire ta journée type ?

E.H : La plupart des stages sont en hôpital de jour. Chaque interne voit en moyenne 10 patients par jour : consultation pour évaluer la tolérance de la cure précédente, validation de la cure, surveillance de la tolérance.
L’après-midi il faut préparer les dossiers de RCP puis participer aux RCP. Il est possible d’assister aux consultations des seniors pour les nouveaux patients ou les réévaluations.
En hôpital de semaine c’est le même déroulement sauf que les patients restent plusieurs jours pour la chimiothérapie.
Dans les stages d’hospitalisation le rythme est plus classique avec la visite le matin et les entrées l’après-midi.

M.M : Pourrais-tu nous décrire le déroulement d’une garde ?

E.H : Au Centre Oscar Lambret à Lille nous avons en moyenne 1 à 2 gardes par mois. L’interne est le seul médecin sur place. L’interlocuteur principal est un anesthésiste d’astreinte qui se déplace si besoin. Il y a un pédiatre et un chirurgien d’astreinte.

3 missions : gérer les patients hospitalisés (la plupart du temps, ce n’est pas trop compliqué, il s’agit surtout de prescrire des antalgiques, des anxiolytiques et des antiémétiques. Parfois il faut gérer une dyspnée aiguë, une anurie, un sepsis… et recevoir les appels extérieurs des patients qui souhaitent des conseils et accueillir les entrées (patients connus au centre, stables, en général après passage aux urgences pour bilan car il n’y a pas de labo la nuit au centre).
Le rythme est bien sûr très variable, mais contrairement à une garde d’urgence, il est possible d’avoir des nuits très calmes !

M.M : Quel classement faut-il avoir pour espérer pouvoir choisir la spécialité que tu exerces ?

E.H : En 2011, le dernier à avoir choisi oncologie à Lille était 2573. A paris le rang limite était 2298. C’est variable selon l’année, surtout que l’oncologie a de plus en plus de succès !

M.M : Comment sont organisés les cours théoriques de ta spécialité ? Est-il nécessaire de s’inscrire à des DU (Diplômes Universitaires) ou DIU (Diplômes Inter-Universitaires), si oui quels sont les plus intéressants ?

E.H : Plusieurs journées de DES sont organisées à raison d’environ 5-6 par an.
Une fois par mois une soirée bibliographie avec un chef qui nous propose 5 articles importants à préparer avant d’en discuter ensemble.
Depuis l’année dernière nous avons des cours une fois par mois le soir, faits par les professeurs d’oncologie ou les spécialistes d’organes.
Nous sommes nombreux à faire le DU de carcinologie clinique à l’IGR qui permet une mise à jour sur l’ensemble des cancers.
A lille, il y a un DU de sénologie, un DU de soins palliatifs et bientôt un DU de soins de support.

M.M : Quels sont les points négatifs de ta spécialité ?

E.H : La tendance à l’hyperspécialisation, mais c’est probablement le cas dans toutes les spécialités.

M.M : Quels sont les différents modes d’exercice possible de ta spécialité ? Lequel privilégieras-tu ?

E.H : 3 possibilités : CHU, centre anti-cancéreux et clinique privée. Pour l’instant, je n’ai pas encore d’orientation particulière.

Bon courage à tous !

Evènements

Décembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31